Les carrés magiques de Yolande Bastoni

  • par
  • Art

Yolande Bastoni est née en 1961 à Martigues, a partir de 1980 , elle fréquente l’Ecole des Arts Décoratifs de Nice et dès 1981 , elle entre à l’Ecole des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence. Après diverses expériences à succès dans les arts graphiques et arts décoratifs, elle s’engage résolument vers l’abstraction.
Yolande Bastoni s’inscrit dans le mouvement de l’art abstrait géométrique et se revendique artiste Metaphorique. Son vocabulaire plastique est réduit au minimum, mais universel : le carré, la ligne, la croix, l’angle droit.

Le carré est actuellement le format essentiel de ses œuvres, elle ne privilégie que les lignes verticales et horizontales et leur rencontres, obtenant ainsi le carré, la croix, amenant à un lieu, une signature, un partage, une bénédiction, un signe, un plus, un équilibre …… Austère à première vue, ses œuvres sont néanmoins empreinte d’une sensualité dépouillée, flamboyantes par le traitement très soigné de la matière picturale, et aussi poétique comme le reflètent ses titres et ses légendes. Le travail de l’artiste témoigne d’une profonde réflexion avec une grande logique sur l’ordre du monde par ces quatre fondamentales que sont : le rythme, le nombre, la couleur, la lumière. Une réflexion sur la simplification des formes. L’indépendance de l’œuvre l’emporte sur la représentation. Dans la lignée du « top-ten » de l’abstraction des Kandinsky, Rothko, Kupka, Malevitch, Mondrian , De Stael, De Kooning, Nemours, les œuvres de Yolande Bastoni, riches de mouvements particuliers dus à une inspiration très personnelle, lui permettent L’ART étant la richesse spirituelle de l’humanité, Yolande Bastoni explique que sa démarche est celle de tenter de sortir de soi pour arriver à retranscrire ses sentiments profonds en utilisant, une toile ou tout autre support, pour communiquer avec l’œil, la main de l’autre dans un langage universel celui des sentiments.